Texte à méditer :  "Tout peut être poison et rien n'est dénué de toxicité. Seule la dose fait qu'une chose peut n'être pas un poison"   Paracelse, XVI eme siècle
Notes Article

Fermer A venir

Fermer Bricolage

Fermer Chimie de l'eau de mer

Fermer Invertébrés

Fermer Les aqua des copains

Fermer Matériel

Fermer Supplémentation

Fermer Techniques de bases

Connexion...
 Liste des membres Membres: 602

membres 10 derniers membres:
   Jypan76   Mozart   alexandre84   seth1er   takumix02   moods30   nicky95   Amandaholo   Charbon   MR12   

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 3

Total visites Total visites: 822847  

Record connectés:
Record connectés:Membres: 80

Le 17/10/2008 @ 23:48

Record connectés:Cumulé: 151

Le 06/10/2013 @ 20:18


Webmaster - Infos
Dialoguer par Skype

Ip: 54.162.241.40

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
88 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

forum.gifArchives du forum - Maintenance générale - Sujet n°411
Sujet n°411 Changement d'eau automatique
    par Bonsai21 le 26/10/2008 : 19:08
Bonjour a tous,

suite a une charge de travail importante j'ai delaissé la maintenance de mon bac en faisant ce que je croyais être un minimum.
Avec un peu plus de temps, je viens de faire les tests de mon eau et la c'est la surprise...
Nitrates : 31mg/ ly
Phosphates : 0.34mg/ ls

Je me doutais que les parametres ne devaient pas être top car des algues vertes commencent a recouvrir les pierres par endroit mais je ne pensais pas que le niveau des nitrates était haut a ce point.n

Je suis en train de preparer de l'eau pour faire un gros changement d'eau.

Mais voila ma question :

cette charge de travail devient de plus en plus courante et je n'ai pas le temps de faire les changements d'eau réguliers.
Quelqu'un as-t-il mis en place un changement d'eau automatique (d'un volume donné) en ayant la possibilité de rgler la fréquence des changements?
Je parle bien de changement d'eau de mer et non de compensation d'evaporation.

Si oui, comment faites-vous...

Réponse n° 1 par maf le 27/10/2008 : 10:23

J'avai reflechi à une époque sur le sujet mais comme je suis en appart et donc avec une place limitée j'ai abandonné l'idée.

Perso je partais sur du simple, la décante devais etre equipée d'une vanne de vidange en dessous directe egout ( electro pourquoi pas ),

la sequence je la voyais comme ça :

-arret des remontée, donc remplissage de la décante

-vidange de la décante ( il est important de savoir exactement de combien ) par dessous et fermeture de la vanne.

-remplissage de la décante par la reserve d'eau de mer préparée 48 h avant, grace à une pompe gros débit avec arrte automatique quand il n'y a plus d'eau, ( c'est pour cela qu'il faut bien savoir combien on vide )

-remise en route des remontées

-parallelement un detecteur de niveau peut parfaitement provoqué le remplissage et arret de remplissage de la reserve d'eau de mer et donc la mise en route de brassage.

-le hic c'est la mise du sel qui reste manuel...

par contre pour ltes Phosphates un traitement rapido avec de la paille de fer me parait primordial.

@+


Stephane

Réponse n° 2 par euxiphipops le 27/10/2008 : 10:58
J’y ai aussi réfléchi et comme Maf, je pense que si l’on dispose d’une vidange proche de l’aquarium, il n’est pas très compliqué d’avoir une séquence vidange-remplissage automatisé. Avec des pompes ou des électrovannes.

Mais je pense que cela ne représente pas le vrai travail d’un changement d’eau. Le remplissage de la cuve en eau osmosé, la dissolution du sel et le contrôle de la salinité, les 48h de brassage aération, voilà ce qui pour moi est le vrai travail qui pousse beaucoup d’entre nous à négliger les changements d’eau ( le prix du sel aussi pour ceux qui ont des gros volumes mais c’est une autre question).

Ces tâche-là, l’automatisation me paraît autrement compliqué. En conclusion, je pense que sans aller jusqu’à l’automatisation, il faut essayer de rationaliser ces tâches au maximum.
Je veux dire avoir une cuve eau de mer de taille suffisante, équipée de pompe de brassage et de vidange à poste avec tuyau sur enrouleur, un contacteur pour coupé l’osmoseur une fois la cuve pleine, vanne de vidange sur la décante ….etc . Donc sinon automatisation, du moins travail simple et rationnel. La serpillière si elle doit rester à portée de main ne doit jamais servir !
Réponse n° 3 par maf le 27/10/2008 : 14:43

Remarque je viens de penser à un truc, mais valable qu'une fois sans réamorcer le syteme entierement.

un bac contenant l'eau de mer propre, un systeme de débordement dans ce bac,

Tu met un jerrican souple sur ce bac, dans l'eau.

quand tu veux faire ton changement bin tu declenche une pompe qui remplie le jerrican souple qui du coup fait déborder le bac eau de mer propre dans la décante et ce proportionnellement. Le truc faut arreter le remplissage à temps sinon ... avec un petit capteur on devrait facilement resoudre ça...

c'est un peu fou mais bon


Stephane

Réponse n° 4 par Bonsai21 le 27/10/2008 : 21:32
Salut a tous,
il y a quelques années, lorsque j'avais mon locarium en eau douce (une dizaine de bacs de 100 à 400 litre), un collegue m'avais fait  un systeme electronique pilotant des electrovannes afin de faire les changements d'eau en automatique.
J'ai depuis vendu tout mon materiel afin de pouvoir passer a l'eau de mer.

Tout comme maintenant, étant en appartement, je ne pouvais pas faire du tout a l'égout et donc des changements d'eau au goutte a goutte.

la séquence était la suivante :
1) un bac de 300 litres contenait l'eau servant aux changements d'eau.
2) un bac de 80 litres servait de bac intermediaire servant a doser le volume que je voulais changer. Le volume était piloté par deux flotteurs soit un niveau haut et un niveau bas. Par default, celui-ci était toujours au niveau bas.
3) Mon mécanisme était piloté par un programmateur hebdomadaire.
Lorsque le jour des changements programmé arrivait, le cycle était le suivant :
    *remplissage jusqu'au capteur haut du bac de 80 litres a partir du bac de 300 litres
    * une pompe dans le bac de 80 litres vidait ensuite celui-ci jusqu'au niveau du capteur bas. Le bac sur lequel se faisait le changement d'eau etait piloté par l'electronique qui pilotait l'electrovanne correspondant a ce bac.
    * le cycle recommençait jusqu'a ce que tous les bacs aient fait leur changement d'eau.
4) chaque bac avait un systeme de debordement qui allait vers un bac situé plus bas et qui récuperais le trop plein de tous les bacs.

N'ayant plus tous cela et limitant le mecanisme a un bac, comment faire avec juste un programmateur horaire, des relais et des flotteurs...

Je sais que c'est une usine a gaz pour peu de choses, mais croyez moi, lorsque vous rentrez du boulot et que vous savez que vous avez pour 3 heures afin de faire le changement d'eau, parfois, cela vous décourage.
Vous vous dites je ferais cela demain et en fin de compte une semaine passe et le changement est toujours pas fait....
Ou alors vous partez en déplacement et personne sous la main pour faire cet entretien pendant votre abscence...

Donc, vive l'automatisation (en tout cas dans mon cas c'est important)

Alors d'autres propositions, solutions, ...
Réponse n° 5 par fsenegas le 28/10/2008 : 10:44
Citation : Bonsai21

et que vous savez que vous avez pour 3 heures afin de faire le changement d'eau, parfois, cela vous décourage.

 

Pour changer 600 litre ça me prends montre en main 6 minutek

Je pense qu'il serai bon de mettre dans le cahier des charges de la cuve une vanne de vidange et une aussi dans celui de la décantation directement reliée au tout à l'égout.

Pour ce qui est d'automatiser, cela resterais assez facile si ce n'est qu'il faudrai pouvoir avoir une bonne réserve toujours prête mais surtout etre en mesure de pouvoir stocker l'eau ( la vieille dans un volume tampon ) car en cas de blocage d'une electrovanne....ça risque de manquer de flotte et la cela complique l'installation.

Réponse n° 6 par Bonsai21 le 28/10/2008 : 14:12
Salut Fsenegas,

au fait tes boutures vont bien malgres mon probleme de nitrates....

J'ai vu ton installation et je suis ok pour la vitesse a laquelle tu fais tes changements.
Pour ma part, je ne peux me permettre d'utiliser des pompes de ce  débit.
Etant éloigné d'une zone d'évacuation je ne veux pas utiliser de tuyaux qui trainent dans l'appartement.
Un mauvais souvenir d'un tuyau qui est tombé du lavabo et pendant que je surveillais le bac, tout se vidais par terre dans la salle de bain...y

C'est pourquoi, dans mon cas, les changements sont longs car je le fais au sceau...
 
La soution la plus interressante semble etre celle-ci:

1) lorsque le programmateur de changement d'eau est actif on coupe:
la pompe de remontée
l'écumeur
la pompe d'osmolation
2) lorsque le capteur niveau haut dans la décante est actif (doncle bac est vide jusqu'à son déversoir et l'écumeur est aussi vidé), unepompe vide la décante jusqu'à un niveau bas choisi pour le volume d'eaua changer.
3) lorsque ce capteur est actif, une autre pompe rempli la décantejusqu'à un capteur situé juste en dessous du premier (qui servirait desécurité au remplissage)
4) a la fin du temps défini pour le changement d'eau, leprogrammateur relâche le relais qui coupait les pompes et lefonctionnement normal du bac reprend.

Toutefois, je vois un souci a ce système :
la pompe qui vide la décante est en permanence en contact avec celle ci.

Il y a donc risque de siphonage de la decante.

deux solutions :

1) soit on lui colle une electrovanne normalement fermée et on peutdonc faire un gros changement d'eau, toute la décante par exemple.
2) soit la pompe est a l'extérieur du bac et le tuyau de prised'eau est au dessus du niveau normal de la décante. Il se désamorcetout seul lorsque la pompe de remontée fonctionne normalement. Du coup,on ne peut faire que des petits changements d'eau mais plus réguliers


A+
Réponse n° 7 par maf le 28/10/2008 : 15:25

Tu pourrais aussi utiliser un tuyau en forme de T. 

la pompe alimente un tuyau pvc qui a une dérivation ouverte vers le haut. Comme cela si la pompe est off alors ça désamorce rapido.

@+


Stephane

Réponse n° 8 par Bonsai21 le 28/10/2008 : 16:31
Euh, pas compris...
OK lorsque la pompe s'arrete, l'air rentre dedans et desamorce le systeme.
Mais en fonctionnement l'eau va aussi sortir par cette dérivation???
Tu la rejette dans le bac????
Réponse n° 9 par euxiphipops le 29/10/2008 : 10:14
Je pense que Maf veut dire que tu monte le tuyau suffisament haut pour qu'il ne coule pas. C'est juste la colone d'eau qui équilibre la pression de sortie de la pompe.

ai-je bien traduit ta pensé Maf ?

[ Retour à la liste des sujets ]

cadeau.gifL'association Récif France

recifrance.jpgRécif France est une association à but non lucratif dont la mission est d’informer, sensibiliser, documenter et former sur le thème de l'aquariophilie marine et récifale.
Passionnés d'aquariophilie marine, nous vous proposons donc d’adhérer à Récif France en tant que membre sympathisant, et de nous retrouver lors de nos moments forts de la vie marine (Réunions mensuelles, conventions, congrès...) et au travers de notre revue "Les Lettres Récifales" première publication bimestrielle de langue française consacrée exclusivement à l'aquariophilie marine et récifale.

Il est à noter que les cotisations des adhérents représentent une part non négligeable des ressources de Récif France et contribuent ainsi à son pouvoir d’autofinancement.

Pour plus d'informations sur Récif France
, n'hésitez pas à contacter le délégué de région dont vous trouverez les coordonnées sur ce serveur ou envoyez nous un courrier electronique à :
contact@recif-france.com

Mini Tchat
Recherche



Sondage
Vous utilisez l'ozone
 
Jamais
Occasionnellement
En permanence
Résultats
Calendrier
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Nouvelles des Amis
^ Haut ^