Texte à méditer :  Nous avons deux sortes de bonheurs : ceux que nous obtenons sans faire de tort à personne, et ceux que nous obtenons en poignardant quelqu’un.   Henry de Montherlant
forum.gifForum - Maintenance générale - Sujet n°1023

 

La Charte du Forum - La Charte du Forum

Forum - Forum
Maintenance générale - Maintenance générale


actif  Sujet n° 1023  Parlons Phosphate et paille de fer (encore)

le 02/02/2010 : 12:11
par thyps

thyps

142 messages

Bonjour à tous,
Pendant quelques petites réflexions nocturnes et m'inspirant de l'esprit testeur de maf (et aussi de mes performances extraordinaires en matière de PO4) je me suis dit :
Ne pourrions nous pas déterminer l'efficacité de la paille de fer (ou au moins essayer d'en tirer quelques constantes et instructions).
Voilà mon raisonnement :
Avec du matériel performant (style photomètre que j'aurais dans une 15aine) et prenant compte de certains paramètres (concentrations, débit, volume total, masse de matériaux traitant, diminution de la concentration et temps) ne pourrions nous pas déterminer une "constante d'efficacité" en comparant sur plusieurs bacs et voir s'il y'a des ressemblances ou constances.

Dans mon cas le calcul serait du genre (en partant du postula que constante il y'a) :

- Concentration (C = concentration, Ct= Concentration totale) : 1.50 (x200l=300mg)
- Débit (D=débit) : négligeable (je pense vu qu'il est dans une chaussette mais cela peut être intéressant de comparer avec un lit fluidisé par exemple)
- Volume total (V= volume): environ 200l
- Masse de matériaux traitant (M= masse matériau) : non connu à ce jour (peut-être ce soir)
- Temps (t=temps) : mesure tous les j+1
- Diminution de la concentration (dC= diminution et dCt= diminution de la concentration totale) : encore inconnue à ce jour.
- et la Constante (X= constante) = à déterminer

Ca nous donnera surement quelque chose dans ce genre :

Hypothèse 1 : on considère que dC est lié par une constante à C en fonction de M soit la formule :
(dC/C) x M= X

Attention M peut avoir des facteurs limitant

Hypothèse 2 : On considère que D intervient sur dC alors :
(dC/C) x (M/D)= X (enfin je suppose)

Je pense qu'il n'y a pas d'autres hypothèses. Je vous laisse méditer tous ca et l'essayer pour les plus courageux. J'espère commencer les mesures bientôt et voir si tous cela est vrai et lever le voile sur la paille de fer (si ca n'a pas déjà été fait)
Ecrire à thyps   Poster une réponse  Haut

[]   

Réponse n° 1
--------
le 02/02/2010 : 12:35
par maf

maf

1883 messages

Salut thyps, l

une idée effectivement. Houa j'inspire des gens ça sa fait peur n .

Bon reste que pour que se que tu dis puisse fonctionner il faudrait aussi savoir,

Qu'elle quantité est disponible sous forme précipitée.

Qu'elle quantité est capable de changer d'état " organique - inorganique "

Qu'elle quantité est rajouté lors de l'alimentaion,

Qu'elle quantité arrive par effet boule de neige ( c'est pour franck il aime bien n ) genre trop phosphates font mourir des bebetes qui vont relarguer des phosphates .

...

Bref je pense qu'il n'y aura pas d'issue sans connaitre la réaction chimique qui existe avec la paille de fer. et là c'est pas simple. ne serais se que d'expliquer d'ou vient le voile blanc. k

k

@+


Stephane

Ecrire à maf   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 2
--------
le 02/02/2010 : 12:45
par thyps

thyps

143 messages
Ouch oui c'est vrai qu'il faudrait plus de paramètre et que mon équation ne fonctionne effectivement que s'i n'y a pas d'apport en PO4 quel qu'il soit.
mais peut-etre du coup que le faite de faire l'expérience sur plusieur bac pourrait lisser cette apport...?
Je me demande s'il on ne pourrait pas faire pendant l'interval d'un changement d'eau la mesure de la montée du taux de PO4 et l'opposé à la diminution de la concentration par traitement pour essayer de compenser la redissolution. (je sais pas si je suis bien clair).
ca pourrait permettre d'obtenir une mesure plus objective. Et puis après lisser la mesure sur plusieurs bas mais bon c'est contraignant.
Ecrire à thyps   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 3
--------
le 02/02/2010 : 17:38
par Rob

Rob

22 messages
Bonjour,
Pour cela il faudrait que les différents testeurs soit en possession d'un photomètre afin que les relevé soit précis.
Je participerais bien au test mais pas de photomètre.
Ecrire à Rob   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 4
--------
le 02/02/2010 : 17:42
par thyps

thyps

144 messages
Tous dépent de ta disctance à paris. Je veux bien aider ceux qui le veulent mais je n'ai pas de voiture (et les photomètre ne seront pas commandés avant le 10 fev donc on vera a ce moment la pour ceux qui veulent participer)
Ecrire à thyps   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 5
--------
le 02/02/2010 : 18:01
par Rob

Rob

26 messages
un peu loin donc, je suis en Suisse e
Ecrire à Rob   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 6
--------
le 02/02/2010 : 18:04
par fsenegas

fsenegas

Administrateur
1231 messages
Intéressant mais franchement difficile à mettre en œuvre. Les PO4 se trouvant en gros sous deux formes l’une difficilement mesurable et l’autre produite en permanence par le bac (ou du moins ce qui vie dedans) L’autre point étant que la plus grd particularité des PO4 organiques et de ce lier avec autre chose de fait qu’ils ne restent sous la forme organique que peu de temps Pour ce qui est de la qté de phosphore apporté au bac via l’alimentation encore un point difficilement quantifiable car dépendant de la qualité, du type, de la quantité Concernant les resines on sait en gros combien elles peuvent retirer. Par exemple 340 gr de PhosEX (jbl) lient 18000 mg de phosphate peut être un direction par un test comparatif ( idéalement sur deux bac identique) encore qu’il faut pouvoir mesurer précisément la concentration,


Fsenegas

Ecrire à fsenegas   Site web fsenegas Poster une réponse  Haut
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Cloturer Cloturer sujet   Remonter Remonter
[]
Catégories de discussion  Forum 


^ Haut ^